Les sports avec Laurent

Je relis aujourd’hui mon livre Papautisme pour comprendre une chose. Quelque part, j’avais mentionné que nos échanges entre Laurent et moi sont principalement d’ordre culturel. La musique, les livres, etc. Or, il y a du nouveau dans l’air : Laurent s’intéresse aussi aux sports professionnels, notamment le hockey…

Ce n’est pas moi qui l’ai incité à découvrir ce monde merveilleux des mises en échecs, des arrêts époustouflants (nous n’avons que Carey Price comme vedette…), des commotions cérébrales et des batailles pour laver l’honneur. C’est lui qui a développé cet intérêt. Il y a quelques années, lorsque nous étions à New York pour les vacances de Pâques, nous avions trouvé des billets pour une partie des Rangers. Laurent avait « aimé », mais trouvait aussi le temps long et démontrait des gestes d’impatience en bougeant sur son siège, donnant accidentellement des coups de pieds sur le banc devant lui. À ce moment, nous ignorions de son état autistique.

En 2015 je crois, un ami nous a offert des billets pour voir le Canadien au Centre Bell. Laurent a aimé un peu comme moi j’aimais le hockey : fasciné par la publicité, les écrans, la couleur des uniformes, mais pas trop ce qui se passe sur la glace. Ainsi, je me souviens de l’ambiance du Forum, des odeurs, du goût des hot-dogs, des publicités, de Roger Doucet qui chante les hymnes nationaux, l’orgue, des commentaires de mon père qui n’aimait pas Gilles Lupien et Rick Green, mais pas des jeux importants, ni des buts impressionnants.

On s’intéresse aux sports professionnels pour le « feeling », disons. Bien qu’il suit religieusement une partie de soccer, de football, de basketball (son préféré) ou de baseball (comment fait-il????) à la télé, bien qu’il a adoré regarder les séries éliminatoires de la Coupe Stanley à la télé, le « feeling » reste encore l’intérêt premier de Laurent pour le sport. Sauf qu’on est passé de la couleur des uniformes aux nombreuses statistiques.

Chaque matin et chaque soir, il consulte les résultats d’à peu près tous les matchs sur sa tablette. MLS, MLB, NHL, NBA, NFL, Premier League, La Liga (certamente!) et j’en passe. Il compile le tout sur des feuilles blanches qu’il me chipe dans mon bureau. Il aime tellement ça que nous avons dû élaborer avec un scénario social pour gérer le tout ! En effet, il perdait du temps le matin pour vérifier les différents résultats des matchs de la veille.

Tant mieux pour son fils, car cela lui permet de pratiquer sa mémoire. Et tant mieux pour moi aussi, d’une certaine manière, parce que je n’ai pas le choix de sortir de mes « années 80 » pour m’intéresser à la situation actuelle du sport professionnel. Maintenant, s’il pouvait suivre un peu plus la Ligue A en Italie, je serais aux anges !

Et si Rodger Brulotte lit cet article, je veux qu’il sache que Laurent l’aime beaucoup, plus particulièrement lorsqu’il crie « BONSOIR! ELLE EST PARTIE! »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueueurs aiment cette page :