Rafael : l’autisme vu par Stéphanie Deslauriers

Vous comptez vous rendre au Salon du livre de Montréal cette fin de semaine ? Ne manquez pas la présence de Stéphanie Deslauriers au kiosque 256 de 11 h à 12 h et au kiosque 445 de 12 h à 13 h. Pour l’autrice et psychoéducatrice, c’est une grosse année puisque son livre Laurent c’est moi a été finaliste au Prix du Gouverneur général dans la catégorie jeunesse. Elle a également fait paraître un roman-jeunesse très pertinent qui s’intitule Rafael.

Dans les deux cas, on y traite d’autisme, clairement un sujet de prédilection pour elle ! En effet, son beau-fils est autiste et son livre Laisse-moi t’expliquer l’autisme est un ouvrage de référence pour ceux et celles qui sont confrontés à cette nouvelle réalité dans leur vie et qui veulent comprendre tous les aspects du Spectre de manière concise et imagée.

Mais parlons de Rafael, son tout dernier roman. Il figure dans la collection C Ma Vie de la maison d’édition Guy Saint-Jean. On y fait la rencontre de Rafael, un autiste fonctionnel en troisième secondaire. Il nous raconte son existence en « Neurotypie » dans un langage direct et sans filtre. Une existence qui me rappelle bien quelqu’un… Un indice : il vit chez moi et son prénom commence par la lettre L ! Lorsqu’en page 13, Rafael raconte qu’il entend tout, même les chuchotements.

Rafael réussit à mener son existence le plus normalement possible parmi tous ces « autres » qui ne comprennent pas ce qu’il est et quoi son autisme est une richesse plutôt qu’un fardeau. Dans ses réflexions sur l’autisme, dans ses interactions avec ses parents, ses amis, etc.

Un jour, arrive un défi MAJEUR : passer une nuit à l’extérieur de chez lui, dans le cadre d’une classe verte. Pour les habitants de la Neurotypie, c’est banal. Mais pour Rafael, comme pour tant d’autistes, l’inconnu peut être paralysant et il faut se préparer longtemps avant d’être fin prêt à sortir de sa zone de confort.

Pour un.e adolescent.e qui veut vraiment comprendre les caractéristiques de l’autisme, qui souhaite mieux cerner les défis d’un.e ami.e autiste au quotidien, c’est un roman parfait. C’est écrit avec une belle sensibilité et un humour qui aide à bien faire passer certaines situations dramatiques. Et les autistes qui voudront se plonger dans les aventures de Rafael vont être heureux de s’identifier à un héros qui leur ressemble tellement !

Je le recommande sans ménagement aux parents puisqu’à travers les réflexions de Rafael, ils pourront effectuer un voyage dans la tête de leur enfant !

DESLAURIERS, Stéphanie : Rafael
Guy Saint-Jean éditeur, collection C Ma Vie
211 pages

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :