Prendre du temps pour soi : on l’a fait !

D’habitude, pour célébrer notre anniversaire de mariage, Sophie et moi nous donnions des cadeaux intéressants et qui témoignaient de notre amour mutuel : bijoux et fleurs pour elle, livres de La Pléiade, montre et vêtements pour moi. Cette année, nous nous sommes donnés quelque chose qui nous manquait terriblement : du temps.

Oui, du temps. Du temps pour soi. Du temps pour s’aimer hors de notre quotidien atypique. Du temps pour s’aimer… dans tous les sens du terme, disons.

Pour ce faire, nous avons laissé nos ordinateurs et nos livres sur l’autisme à la maison. J’ai consulté au minimum mon téléphone portable, mais j’avais quand même mon carnet de notes en ma possession, de même qu’un bon livre de Marcel Aymé et de Stefano et Vincenzo Giannetti. L’Italie n’est jamais loin !

On ne croyait jamais arriver à l’Hôtel Bonaventure Montréal tellement il est impossible de circuler dans le centre-ville. Avoir su, nous aurions pris un taxi, mais ce n’est pas grave. Dans notre chambre, nous avons pris le temps de nous préparer sans rusher en pensant à la gardienne et au traffic à affronter avant d’arriver au restaurant.

Parlant de resto, on aurait pu marcher jusqu’au Café Ferreira, sauf qu’avec mon entorse… Oui, je ne suis fait une entorse la semaine dernière.

Ah! Café Ferreira! Les poissons frais, l’Aperol Spritz et les bouchées portugaises, les huîtres, l’ambiance relaxe et surtout sereine, sans penser à rusher pour revenir à la maison parce que Laurent se fait garder par son grand-père. Il s’en donne à coeur joie chez Scores où il mange côtes levées, salades du bar à salades et poudding chômeur avec grand appétit. Nous, on déguste… On savoure ! Désolé pour notre fils, mais nous n’avons pratiquement pas parlé de lui. Nous avons plutôt parlé de nous, de nos projets respectifs, de ce que nous pensons de ci, de ça. On se redécouvre, on refait des blagues.

La nuit venue, ben… c’est la nuit venue. Bon !

Le lendemain, pas de ruch pour le petit-déjeuner, on profite de la piscine et on se dit « Il faut recommencer ». Peut-être pas une fois par mois, mais… Autour, il y a de beaux hôtels! Le Reine Elizabeth, le Château Champlain, l’Intercontinental, etc. Et dans le Nord, il y a l’Auberge du Mont-Gabriel avec le spa, pour que grand-papa Serge et grand-maman Violette puissent regarder des films avec Laurent et se payer un festin de filets de poitrine Saint-Hubert !

Personnellement, il était temps de s’y mettre. Même après 22 ans de mariage, on risque de s’oublier au profit d’autres « défis ». Avec Laurent, on en a des paquets à relever. On fait une bonne équipe, mais il ne faut pas perdre de vue que l’on fait aussi un bon couple!

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :