Lise Ravary et sa « vision Rain Man » de l’autisme

Lorsque Lise Ravary veut juger l’autisme de Greta Thunberg dans une chronique virulente sur les « enfants vendeurs » (inspirée, soit dit en passant par une fake news rapidement démentie par le journaliste Olivier Monod du quotidien français Libération), on prend le temps de bien s’informer et on évite à coup sûr l’emploi de phrases choc comme « Syndrome Rain Man » pour décrire le syndrome d’Asperger.

Pourquoi « syndrome Rain Man » ? Certainement pour faire plus « rentre dedans », plus « spectacle », un genre qui excite certainement son lectorat, procure plein de clics et permet des revenus publicitaires appréciables, mais qui témoigne de l’ignorance par rapport à l’autisme…

Justement, on vient de sortir du mois de senbilisation à l’autisme, madame Ravary. La Fédération québécoise de l’autisme a créé de nombreuses fiches pour expliquer l’autisme. Vous devriez les lire. Vous devriez aussi parler à des personnes qui sont Asperger parce qu’il n’y aucun lien entre l’Asperger et Raymond Babbitt. Même le terme « Asperger » n’est plus utilisé dans le DSM-5,

Raymond Babbitt, c’est le personnage « autiste » du film Rain Man.

Incarné par Dustin Hoffman, il véhicule une image tout à fait atypique, ridicule et… fausse du Spectre de l’autisme. Babbitt est surtout « atteint » du Syndrome du savant. Il n’a rien d’un type qui a le syndrôme d’Asperger… comme l’indique nombre de publications sur la question.

Certains groupes de défense des personnes autistes trouvent ridicule que l’on utilise Rain Man pour tenter de « comprendre » l’autisme. Les auteurs Daniel Tammett et Josef Schovanec pensent la même chose.  C’est documenté, ça se trouve facilement sur Internet.

Et pourtant, on utilise cette image « Rain Man » pour décrire Greta Thunberg…

Ce n’est que de la méchanceté très mal placée. Méchanceté qui ne peut s’expliquer par un « j’ai le droit d’écrire ce que je veux au nom de la liberté d’expression ». C’est surtout de la paresse intellectuelle et de l’ignorance qui n’a plus sa place en 2019.

 

2 réponses sur « Lise Ravary et sa « vision Rain Man » de l’autisme »

Add yours

Répondre à mamanaparis Annuler la réponse

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :