À l’an prochain, Mois de l’autisme

« Déjà un autre Mois de l’autisme de terminé » chanterait sans doute Ding de Ding et Dong pour conclure une sorte de soirée des Ha! Ha! au Club Soda.

Et quel mois !

Nous avons mis beaucoup l’accent sur ce que nous sommes et sur nos capacités.

Nous, les autistes.

Nous, les parents d’autiste(s).

Nous, les grands-parents, les oncles, les tantes, les ami.es.

Si le scandale Walmart n’était pas survenu, peut-être que le « volet emploi » du mois de l’autisme aurait été beaucoup moins chargé! L’avantage d’une crise comme celle-là, c’est que des employeurs tiennent à lever la main et dire « attendez une minute, nous engageons des personnes dans le spectre autistique et nous sommes très satisfaits de leur rendement ».

La population a une fois de plus été invitée à encourager la Fondation Véro et Louis (avec raison) par l’achat de t-shirts « Différent comme toi ». La compagnie a même profité du mois de l’autisme en faisant un don important à la Fondation qui a pour objectif de construire des maisons adaptées pour les adultes autistes.

On en profite pour mettre sur le marché des livres sur l’autisme, DONT MON LIVRE PAPAUTISME TOUJOURS EN VENTE DANS LES BONNES LIBRAIRIES!!!! OUAIS !!!! OUAIS !!!! OUAIS !!!!

Bref, ça bouge. Les organismes ont participé à fond pour promouvoir une vision positive sur ce monde de l’autisme dans lequel nous évoluons jour après jour. Je pense bien sûr à la Fédération québécoise de l’autisme, mais aussi au collectif Aut’Créatifs. Plusieurs conférences et salons ont été proposés. Blogueurs et blogueuses ont été fidèles au poste, ainsi que les médias. Bravo !

De son côté, le gouvernement québécois a procédé au lancer du communiqué de presse pour souligner le mois de l’autisme. Juste un lancer. Rien d’autre. Du moins, pas à ma connaissance. Ni la ministre Lucie Charlebois (réadaptation, protection de la jeunesse, santé publique, saines habitudes du vie), ni le ministre Luc Fortin (famille), ne sont allés à la rencontre d’autistes ou de parents d’enfants autistes au cours de ce mois important. Bon, on a fait avec et puis c’est ça !

Pendant ce temps en France, Emmanuel Macron s’est réveillé, sans doute grâce au coup de masse prodigué par Hugo Horiot et son J’accuse. Et voilà que l’Hexagone veut combler le retard par rapport à de nombreux pays européens, en ce qui a trait au dépistage, à l’intégration, à la scolarisation, etc. Macron réussira-t-il son pari ? Nous verrons bien.

Ce mois a tout de même commencé sur les chapeaux de roue, merci à Walmart. Il s’est terminé sur une note mi-figue mi-raisin avec cet article de Marco Fortier qui nous apprend que les listes d’attente sont encore bien longues et ce, malgré les 40 millions de dollars du plan d’action de la ministre Charlebois. Ça et les amalgames insultants entre le syndrôme d’Asperger et la violence, « conclusion » hâtive proférée par certains « experts » en marge du carnage survenu à Toronto. Ce n’était vraiment pas le meilleur moment dans la carrière de Paul Arcand…

Voici maintenant le mois de mai. On passe à un autre appel dans la population et dans les médias. De notre côté, poursuivons notre combat parce que le Mois de l’autisme, c’est tous les jours.

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :