Pourquoi je « tripe » tant sur l’Italie

Aujourd’hui, j’ai exaspéré quelqu’un sur ma page Facebook. Tout ça pour une photo de lugeur italien…

Capture d_écran 2018-02-16 à 12.30.11

Je lui ai fait une longue réponse. Assez longue pour la publier dans mon blogue parce qu’elle résume beaucoup de choses sur moi, sur mon quotidien avec un enfant « différent », avec les difficultés que je rencontre avec ma femme, mais surtout qu’est-ce que l’Italie me permet de faire pour ne pas perdre la carte :

Donc, tu ne blaguais pas. OK, j’en prends bonne note. Alors plutôt que de me choquer, je tiens à t’expliquer mes publications italiennes sans doute intensives et, d’autre part, pour te rassurer quant à ma fierté pour nos ahtlètes aux Olympiques.

J’ai une passion presque démesurée pour l’Italie. Cela veut dire tout ce qui touche l’Italie m’intéresse grandement : les arts, la littérature, la langue, les dialectes, l’architecture, de même que les sports, les vedettes, etc. Dans mon abri Tempo, j’ai même installé une partie de ma collection de drapeaux! C’est pour embellir un peu cette couverture glauque pour voitures, mais aussi pour faire plaisir à mon fils qui est autiste et qui voue une passion pratiquement identique à la mienne pour la « stivale italiana » (la botte italienne).

Je suis conscient que cela peut énerver certaines personnes, mais comme je respecte les passions des autres, je me dis toujours qu’il n’y a pas de problèmes. Force est de constater que j’avais tort puisque je viens de t’exaspérer avec une simple photo d’un lugeur italien. Personnellement, j’aurais dû me méfier. Je sais qu’exposer ses équipes sportives ou partis politiques préférés peut entraîner des frustrations chez certains. Il aura suffi d’un cliché de lugeur pour le voir!

Finalement, on est plus prudents avec des photos d’art et des extraits de cinéma. Je vais donc corriger le tir dès aujourd’hui.

Dans cette optique, je désire m’excuser à tous ceux et celles qui me trouvent un peu « péteux » parce que j’écris des statuts facebook en italien. Encore là, je n’essaie pas de me montrer plus fin que les autres. C’est simplement une passion. Mais c’est vrai que c’est amplifié, c’est vrai que ça prend beaucoup de place.

Le Canada maintenant. Je suis très fier des performances de nos athlètes aux Jeux olympiques de Pyeongchang. En particulier Alex Gough qui a remporté la première médaille de l’histoire du Canada en luge féminine. Et que dire de Mikaël Kingsbury qui reviendra au pays avec une médaille d’or au cou! Je suis très fier de nos athlètes.

J’aurais pu mettre une photo de Kingsbury ou même de Kim Boutin qui mérite notre soutien alors que des fefans de la Corée du Sud ont décidé de l’attaquer violemment sur les réseaux sociaux. Je ne l’ai pas fait. Que veux-tu que je te dise ? J’ai un intérêt spécifique très fort pour l’Italie. Je ne peux pas vraiment l’expliquer. Je pense en italien, je vis en italien, je me plais en italien. Ce n’est pas de l’imposture à la Giovanni Apollo. C’est comme ça, c’est tout. Moi qui souffre d’un gros problème de confiance qui m’a empêché de fonctionner pendant des années, mes passions me permettent de me valoriser.

Qui plus est, avec toutes mes inquiétudes par rapport à l’autisme de mon fils, je m’évade « en » Italie. C’est un peu comme François Pignon, à la fin du Dîner de cons. Pignon fait des maquettes pour oublier que sa femme l’a laissée. Je me lance corps et âme dans l’Italie pour ne pas penser à l’avenir sombre de mon fils, à son incapacité de faire des « études normales » comme les autres enfants de son âge et ce, malgré son intelligence et son potentiel. Des gens le voient comme un futur invalide, un futur BS, un futur boulet pour les finances publiques du Québec. 

J’arrête ici. Je ne veux pas que tu penses que je réagis mal à tes propos ou que je fasse le « boqué ». Je ne veux pas non plus que tu penses que je cherche juste à te faire la leçon. Toutefois, je tenais à m’expliquer. Sans doute que ce texte sera aussi bénéfique pour d’autres qui me trouvent emmerdant avec l’Italie, mais qui n’osent me le dire.

Je te souhaite un bon vendredi et une bonne fin de semaine. Il neige. Ça sera sûrement très beau à Tremblant pour les conditions de glisse.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :